Le premier cas blockchain dans la finale des AMMA Awards

Print

4 partenaires se sont associés dans le cadre d'une expérience sur la technologie innovante du Blockchain

ENGIE, Roularta, Space & Rebel AI (USA) ont uni leurs forces autour du Blockchain l'année dernière et se retrouvent cette année en finale dans la catégorie Innovation et Developmeny of the Year pour les AMMA Awards 2020.

En avril 2019, Space a expérimenté avec la technologie blockchain dans l’inventaire publicitaire de Roularta. On peut ainsi atteindre 100% d’impressions valides et un niveau de transparence maximal dans la publicité en ligne.

La technologie blockchain de Rebel AI est la référence aux Etats-Unis dans le domaine de la validation du trafic en ligne. Un bout de code est implémenté dans les pages de sites web. Une fois reconnu, l’impression de la publicité est autorisée. Si la clé de cryptage ne peut être confirmée, l’impression sera bloquée. C’est ainsi qu’un inventaire peut être validé à 100%.

Pas de boîte noire chez Space. 100% de nos activités peuvent être auditées par nos clients. Nous ne prenons pas de marge cachée sur des médias. La transparence a toujours été notre devise. C’est pourquoi il va de soi que nous soyons la première agence à proposer cette solution pour valider le trafic en ligne de leurs campagnes. Nous nous rendons bel et bien compte que la fraude préoccupe fortement les annonceurs.

Nous avons proposé à ENGIE d’embarquer sur cette première dans notre pays. Gaetano Palermo, advertising manager d’ENGIE Belgium : « Nos investissements dans le numérique augmentent : la qualité et l’efficacité des inventaires sont primordiales. Comme la technologie fait partie de l’ADN de notre société, embarquer sur cette première était une étape évidente pour nous. »

Evidemment, nous voulions tester cette technologie sur un inventaire belge. Pour ce faire, nous recherchions un partenaire belge, innovateur et prêt à apprendre pour améliorer davantage son inventaire dans l’avenir.
Roularta était tout de suite convaincu. Philippe Belpaire de Roularta : « La fraude publicitaire en ligne coûte des milliards à l’industrie. Le blockchain nous permet de détecter et de réduire l’usurpation de nom de domaine, une pratique frauduleuse où de faux sites web imitent un éditeur légitime et volent des revenus publicitaires. Roularta est fier de garantir des impressions 100% valides à ces annonceurs, grâce à la technologie blockchain. »

Les résultats sont impressionnants: l'expérience était un succès et et a montré un réel impact sur la diffusion de la campagne. Faute de clarté, l'affichage de 7% des impressions a été bloquée.

Grâce à cette technologie, nous pouvons rendre le marché publicitaire belge en ligne plus transparant.